top

Causes

L’aphasie est toujours liée à un dommage au cerveau dans les zones du langage, généralement situées à gauche.

Ce dommage résulte le plus souvent d’un accident vasculaire cérébral, d’une tumeur cérébrale ou d’un traumatisme crânien. L′aphasie peut survenir à tout âge, mais dans les pays occidentaux, sa fréquence augmente passé la cinquantaine, comme d’ailleurs le risque de maladie vasculaire, qui en est la principale cause. L’accident vasculaire cérébral (A.V.C.) consiste en une diminution ou en un arrêt de la circulation sanguine dans une partie du cerveau; les cellules qui ne reçoivent pas de sang sont endommagées ou détruites.
 La tumeur consiste en une multiplication désordonnée des cellules du cerveau. En se développant, elle comprime ce qui l’entoure, par exemple les cellules de la zone du langage.

On appelle traumatisme crânien un choc reçu sur la tête ou une fracture du crâne, avec ou sans enfoncement, qui risque d’entraîner une hémorragie, une blessure au cerveau ou une commotion cérébrale.

Quand il y a interruption de courte durée du flot sanguin dans une artère cérébrale, entraînant un arrêt de la circulation dans la partie du cerveau qu’il doit nourrir, on dit qu’il y a ischémie. Dans l’ischémie transitoire, le dommage n’est habituellement pas permanent et les troubles du fonctionnement peuvent disparaître rapidement.

Il existe plusieurs types d’AVC.

L’embolie
Un caillot de sang se forme quelque part dans le système circulatoire à la suite, par exemple, d’une maladie cardiaque ou d’une intervention chirurgicale, et peut se loger dans une artère du cerveau, empêchant le sang de circuler.

La thrombose
Elle survient lorsqu’une artère est bloquée graduellement par un dépôt qui se forme sur sa paroi interne.

L’hémorragie cérébrale
Elle est souvent déclenchée par la rupture d’une artère cérébrale lors d’une poussée hypertensive. Dans certains cas, cette artère se rompt parce qu’elle est atteinte d’une malformation (anévrisme, angiome). Le sang répandu envahit et comprime les tissus environnants.

Le spasme artériel
Une artère cérébrale peut se contracter et empêcher momentanément le sang de circuler. Si le spasme dure trop longtemps, les cellules privées de sang peuvent être détruites.

Symptômes de certaines maladies

Par ailleurs, il arrive que des troubles du langage apparaissent de façon progressive et constituent les premiers symptômes de certaines maladies neurologiques dégénératives ou de certaines démences.  Ces difficultés s’apparentent souvent à celles observées dans l’aphasie : on parle alors d’aphasie progressive, car dans ces cas, les difficultés auront plutôt tendance à s’aggraver avec le temps.

Source:
Gouvernement du Québec, Ministère de la Santé et des Services sociaux,1997